Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/3/d160092061/htdocs/cosmoweb/New-Website-version/Blogs/Blog.Bodysculptor/Bodysculptor/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
La méthode Anne Cali : pourquoi ça marche ?

La méthode Anne Cali : pourquoi ça marche ?


Publié le : 27 Août 2015

Connue pour être LE panacée des nouvelles méthodes anti-capitons pour une peau plus tonique et une silhouette plus élancée, la méthode Anne Cali n’a de cesse de faire des émules. Quelles sont donc les raisons d’un tel engouement ? Décryptage !

Que ce soit pour un excès d’eau et/ou de graisse, la méthode 100% manuelle d’Anne Cali ambitionne de déloger les adipocytes, drainer les graisses et détoxifier tout en améliorant la tonicité de la peau. Figure emblématique de la minceur, Anne Cali s’est associée au Dr. Philippe Blanchemaison afin de lancer une étude sur dix patients. Forte de plusieurs années d’expérience, la praticienne à constater que son geste s’est peu à peu modifié et que son mode d’action est plus fluide. C’est ainsi qu’elle a décortiqué son mouvement en trois phases distinctes : drainer, déstocker et raffermir. Un mois plus tard, les résultats sont édifiants : une perte moyenne de 3,7 centimètres de tour de cuisses et de 8 centimètres de tour de taille chez les patientes. Des résultats surprenants que la kinésithérapeute se propose de nous expliquer : « Avec cette méthode, c’est comme si on faisait dans le même temps un drainage  lymphatique et un palper-rouler traditionnel… La main s’adapte aux reliefs du corps et permet une saisie profonde des tissus, derme et hypoderme, même dans les zones avec un relief osseux comme la taille ou les hanches…  ». « L’action mécanique de la main sur les tissus entraîne une réponse biologique prouvée. Ce phénomène de mécanotransduction agit sur le fibroblaste (la cellule cutanée garante de la fermeté), et va produire 15 % à 30 % de collagène en plus. » Renchérit le Dr. Blanchemaison. « L’effet palper-rouler draine et améliore l’aspect de la peau en libérant l’eau emprisonnée entre les cellules graisseuses » nous décrit le spécialiste.

Pour 15 séances de 30 minutes à raison de trois par semaine, vous pourrez ainsi sensiblement diminuer votre peau d’orange tout en profitant d’un drainage lymphatique pour une peau satinée, ravivée et tonifiée.

Pour que ça marche :

Les inconditionnels de la technique sont unanimes : la régularité reste la pierre angulaire de la réussite de la méthode ; démarrer par deux massages pour reprendre dans deux ou trois mois serait ainsi inutile. L’optimum reste deux séances minimum par semaine pour commencer à voir un résultat probant à partir de la cinquième. Notre conseil : marcher 30 à 40 minutes après le modelage pour se délester des adipocytes mobilisés pendant votre séance.

Profitez de séances revigorantes et agréables et de mains expertes au service de votre bien-être au Spa Cosmosoft :

83, rue Aristide Briand 92300 Levallois-Perret

Laisser un commentaire :